x

NOUS AVONS DES SUCCURSALES
PARTOUT AU QUÉBEC.

Entrez votre code postal pour déterminer
la succursale la plus près de chez vous!

APPEL DE SERVICE
Québec : (418) 847-5400
Portneuf : (418) 873-3328
VEXTERMINATION DIVISION DE VERDURE

Diagnostiquez le parasite indésirable

PARASITES D'INTÉRIEUR

La fourmi charpentière ?

La fourmi charpentière ?

Symbole de labeur et de vie sociale organisée, la fourmi est un insecte appartenant à l’ordre de hyménoptères. Fourmi dont le nom scientifique est Camponatus, la fourmi charpentière, dont on dénombre cinq espèces au Québec, se présente comme un insecte généralement noir avec parfois quelques nuances de rouge. Chez les fourmis charpentières, on observe également un net dimorphisme sexuel entre les mâles et les femelles avec des mâles plus chétifs que leurs congénères féminines. Elle vit en société au sein d’une fourmilière où règne une stricte organisation hiérarchique. On trouve ainsi des reines, des ouvrières et des mâles possédant chacun un rôle et une physionomie différents. Ainsi, la reine se distingue comme l’insecte le plus gros de la fourmilière, tandis que les ouvrières présentent une morphologie qui varie selon leur fonction.


DÉVELOPPEMENT ET MOEURS

Chez les fourmis charpentières, la reine est à l’origine de toute nouvelle colonie. En effet, après l’accouplement, la reine perd ses ailes et cherche l’endroit idéal pour pondre ses premiers œufs, un arbre mort par exemple. La reine s’occupe ainsi seule de sa première progéniture dont la tâche, une fois adulte, consiste à prendre soin de la fourmilière, la reine se contentant ensuite uniquement de pondre.

Pour que la fourmi devienne adulte, il faut compter entre 50 et 70 jours durant lesquels elle évolue de différentes manières : oeuf, larve, prénymphe, nymphe puis imago. Une fois adulte, la fourmi peut alors espérer vivre environ 7 ans si elle est ouvrière ou 17 ans si elle est reine. Afin que la colonie atteigne sa pleine maturité, il faut attendre au minimum 3 ans. Elle est alors constituée d’au moins 2000 ouvrières. La reine commence alors à engendrer, à chaque fin d’été, des insectes sexués et ailés qui seront, à leur tour, destinés à fonder une nouvelle colonie.

Si la fourmi charpentière est un insecte fascinant, elle devient néanmoins nuisible si elle pénètre dans nos habitations. En effet, si la fourmi charpentière n’est pas xylophage, elle recherche cependant toute pièce de bois afin d’y creuser son nid, devenant ainsi un redoutable destructeur de charpentes.


RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES

• Faire un bon dépistage pour découvrir l’endroit où est le nid.
• Modifier les conditions qui favorisent l’infestation par les fourmis charpentières ; il faut donc éliminer tout bois pourri ou infesté autour du bâtiment.
• Remédier au problème d’humidité dans la maison.
• Conserver les aliments dans des contenants scellés.
• Appliquer de bonnes pratiques d’hygiène.

modal
® 2014 Tous droits réservés. V Extermination, une division de Groupe Vertdure.