Retourner au blogue
dimanche, 3 janvier 2021
Comment exterminer les collemboles?

Comment exterminer les collemboles?

Présents sur la terre depuis 400 millions d’années, les collemboles sont de petits êtres vivants qui habitent en contact avec le sol. Ils ont une présence souvent discrète et se réfugient dans les rochers, les troncs, les sous-sols et autres habitations aux quatre coins du monde. Ils étaient auparavant classés comme des insectes primitifs, mais forment aujourd’hui une classe à part parmi les hexapodes divisée en plus de 3000 espèces.

Vous avez peut-être déjà remarqué à la surface du terreau des êtres minuscules qui sautent à une hauteur de 100 fois leur taille. Il s’agit certainement des collemboles que vous avez dérangés par l’arrosage. Ces êtres émergent d’un œuf à un stade adulte mais en plus petite taille. Ils continuent de muer tout au long de leur vie et ont un très court cycle de vie ce qui explique leur pouvoir d’invasion spectaculaire. C’est pourquoi dans cet article nous vous expliquons comment les reconnaître et étayer les conséquences de leur présence. Nous partageons également des conseils pour mieux contrôler leur invasion dans votre habitat.

Comment identifier les collemboles? 

Les collemboles, notamment appelés puces des neiges ou encore « springtails » sont des arthropodes qui vivent dans le sol. Ils mesurent quelques millimètres et dépassent rarement le 1 cm et peuvent revêtir plusieurs couleurs.

Ils possèdent des antennes sur leur tête qui ressemblent à des yeux mais ils sont aveugles et leurs corps peuvent être recouverts de soie. Ils n’ont pas d’ailes et se caractérisent par un tube ventral qui leur permet d’adhérer aux surfaces lisses mais aussi de respirer et d’aspirer les liquides. 

La furca ou furcula, un appendice fourchu replié sur l’abdomen, sert à les propulser vers l’avant pour fuir le danger. Elle leur permet d’accomplir des sauts à une hauteur très surprenante par rapport à leur taille. Ce saut échappe complètement à leur contrôle et ils atterrissent n’importe où.

Il s’agit de l’un des êtres vivants les plus nombreux sur la terre et il regroupe différentes espèces aux quatre coins du monde. Généralement, vous pouvez le remarquer quand vous arrosez vos plantes et qu’il saute, parfois jusqu’à 1 mètre, pour éviter les inondations.

Signes d'infestation de collemboles 

Pourquoi les collemboles sont-ils chez moi ? 

Le collembole prend la matière organique humide des plantes surtout dans le paillis et les pots et en fait son habitat préféré. Il s’installe souvent près de la matière organique morte. Si les conditions météorologiques deviennent inhospitalières pour les collemboles, ils partiront à la quête d’humidité et pourront s’installer autour des piscines ou dans les zones boueuses. Dans des conditions climatiques extrêmes, ils se réfugient dans les maisons à la recherche d’espaces humides et chauds.

Où peut-on les trouver ? 

Les collemboles ne sont pas vraiment exigeants quant à leur habitat, on peut les retrouver dans les forêts, les mousses, les pierres, les arbres… Ils ont une préférence pour les endroits humides où la matière organique est abondante. Dans les maisons, ils peuvent envahir plusieurs pièces et leur présence se remarque souvent lors de travaux de construction quand le ciment ou le plâtre sont encore humides. Leurs endroits préférés sont les sous-sols, la cuisine, la salle de bain et près des plantes.

Comment les reconnaître ? 

Voici les signes qui permettent d’identifier la présence d’une invasion de collemboles :

  • Une grappe de milliers de collemboles agglutinés?
  • Un amas de points noir qui ressemblent au poivre?

Sachez que les collemboles vivent en groupe et que leur nombre peut atteindre 400 000 par mètre carré. Ils se cachent souvent dans le sol et peuvent être visibles au soleil. Ils se déplacent en bande de plusieurs millions et on peut les remarquer dans la neige, au bord des routes, sous forme d’une accumulation de points noirs qui contrastent avec la couleur de la neige. D’ailleurs, on les nomme souvent puces de neige pour cette raison.

Est-ce que les collemboles représentent un danger ? 

Ne vous inquiétez pas, les collemboles sont totalement inoffensifs pour l’être humain. Le problème c’est qu’ils réussissent facilement à s’infiltrer à l’intérieur des maisons grâce à leur petite taille. Ils prolifèrent considérablement dans la maison et c’est là que leur présence devient dérangeante. 

Leur rôle écologique 

Les collemboles ne sont pas considérés comme une menace à votre santé ni à celle de votre jardin. D’ailleurs, ils contribuent au bien-être et à la qualité du sol. En effet, ils consomment les déchets, les champignons et les algues nuisibles pour la terre. Ils participent à la décomposition de la matière organique tout en libérant des minéraux essentiels pour les plantes.

Leur rôle est très important pour maintenir l’équilibre microbien. De plus, ils servent de nourriture pour divers animaux. Ainsi, en milieu naturel ils jouent un rôle bénéfique et il ne faudrait pas les éliminer.

Comment prévenir une invasion de collemboles?

La présence des collemboles dans la maison peut être dérangeante. Voici quelques astuces simples et efficaces pour contrôler leur prolifération : 

  • Aérer régulièrement toutes les pièces de la maison?
  • Installer un déshumidificateur ou un ventilateur?
  • Éliminer les moisissures surtout dans la salle de bain?
  • Réparer les fuites d’eau?
  • Débarrassez-vous de tout objet humide ou qui contient des moisissures?
  • Enlever les feuilles mortes autour de la maison?
  • Arroser les plantes à l’intérieur?
  • Réduire l’utilisation de paillis autour de la maison?

Se protéger contre une infestation de collemboles

Certaines idées préconçues telles que l’utilisation d’eau de javel ou d’eau bouillante et l’utilisation d’insecticides sont complètement inefficaces sur les collemboles. En effet, ils sont très résistants à plusieurs insecticides et ont tendance à proliférer rapidement si on ne les traite pas bien.

À l’extérieur de votre maison

Pour vos plantes extérieures, vous devez vous résigner à la présence de ces petits êtres bénéfiques pour vos plantes. Leur présence participe au bien-être de votre jardin. Vous pouvez opter pour l’utilisation de certains savons insecticides, mais vous risquez de porter atteinte à d’autres organismes tout aussi essentiels à la santé de vos plantes. Faites juste attention à ce qu’ils n’infiltrent pas votre habitat et réduisez l’utilisation du paillis autour de votre maison.

À l’intérieur de votre maison 

Si vous souhaitez réduire le nombre de collemboles dans vos plantes intérieures, séchez-les. Les collemboles préfèrent les sols humides et laisser le terreau s’assécher entraînera leur disparition. Pas besoin d’utiliser des insecticides. Déshumidifier les diverses zones d’infestations dans votre habitat est généralement la meilleure astuce pour lutter contre la prolifération des collemboles.

N’hésitez pas à faire appel à un expert

Si le taux d’humidité est élevé, le cycle de vie des collemboles est d’environ trois semaines ce qui entraîne une multiplication impressionnante. À ce stade, leur élimination devient pratiquement impossible sans l’aide d’un exterminateur professionnel. Vextermination applique toujours un traitement spécifique selon le parasite, le niveau d’infestation et le milieu. Notre programme de protection antiparasitaire englobe des services de qualité pour une intervention efficace dans votre espace résidentiel, commercial ou agricole.

Une réalisation de Triomphe marketing et communication