Ratons laveurs

Les ratons laveurs doivent leur nom à leur habitude, plus ou moins réelle, de tremper leurs aliments dans l’eau avant de les manger. Ce rôdeur nocturne grimpe aisément aux arbres grâce à ses doigts agiles et à ses griffes acérées. Il a le pelage poivre et sel avec de légères teintes de roux. 

On le reconnaît facilement à son masque noir bordé de blanc autour des yeux et à sa queue poilue d’anneaux clairs et noirs en alternance. Opportuniste et omnivore, le raton laveur s’adapte à de nombreux environnements que ce soit en campagne, en ville ou en banlieue. Sa longueur totale se situe entre 65 cm et 96 cm. Les plus gros mâles peuvent peser jusqu’à 28 kg, mais en général, le poids du raton laveur adulte varie entre 3 kg et 12 kg.

Développement et moeurs

Les ratons laveurs sont omnivores, ce qui signifie qu'ils mangent à la fois des plantes et des animaux. Ils ont habituellement une portée par an, qui naît vers la fin du printemps ou au début de l'été. En général, la période de gestation est de 63 à 65 jours, à partir de laquelle une portée d'environ trois à cinq jeunes naît. 

Les ratons laveurs peuvent vivre jusqu'à 12 ans à l'état sauvage. Ils n'hibernent pas, mais deviennent dormants pendant les conditions hivernales rigoureuses.

Prévention

Vous pouvez prendre plusieurs précautions pour prévenir une infestation de ratons laveurs: 

  • Les ratons laveurs peuvent accéder aux maisons par des trous, des fissures, des cheminées et d'autres ouvertures le long du toit, c'est pourquoi vous devez inspecter, réparer et sceller régulièrement les points possibles d'entrée. 
  • Assurez-vous d’entreposer vos déchets dans des zones scellées. Les ratons laveurs sont très habiles pour ouvrir les poubelles avec leurs petites mains délicates. C’est pourquoi il est préférable d'utiliser des couvercles hermétiques à l'épreuve des animaux.
  • Vous devriez également retirer les graines et les mangeoires pour oiseaux, car elles constituent des moyens de subsistance pour les ratons laveurs. 
  • Débarrassez-vous régulièrement des débris, des broussailles et des feuilles accumulés parce qu’elles peuvent servir de cachettes et de maisons parfaites pour les ratons laveurs.
  • Pensez également à entreposer votre bois de chauffage. Les ratons laveurs pourraient l’utiliser pour se construire un abri pendant les mois les plus froids.

Si vous remarquez la présence de ratons laveurs, contactez un expert en gestion parasitaire pour inspecter votre propriété et créer un plan d’action pour vous débarrasser des ratons laveurs. N’essayez pas de vous débarrasser de ces animaux vous-mêmes, car il pourraient être porteurs de la rage ou d'une autre maladie.

Signes d'infestation

Les principaux signes d'une infestation de raton laveur sont à la fois visuels et auditifs. Les dommages à l'isolation d'une maison, du bois, des bardeaux, des câbles électriques, des murs ou d'autres parties de la structure sont un signe révélateur qu'un raton laveur s'est installé à l'intérieur. Une autre indication d'une infestation de raton laveur est la présence de crottes, de taches d'urine ou de matériaux accumulés lors de la création d'un nid.

De plus, les ratons laveurs attaquent souvent et peuvent joncher le contenu des poubelles pour se nourrir. Si vous remarquez que des ordures ont été éparpillées sur votre propriété, c’est peut-être à cause des ratons laveurs. Des empreintes de ratons laveurs peuvent également être visibles dans la cour.

Recommandations

Si vous contrôlez sa source de nourriture, il se peut que le raton laveur déménage. L’utilisation de cages s’avère la meilleure technique de capture de raton laveur. Dans un grenier, la lumière et la musique le feront fuir.

N.B. Dans tous les cas, à la suite de la capture, il faut relocaliser la bête de 15 km à 20 km plus loin afin d’éviter qu’elle ne revienne.

Malgré des campagnes de vaccination dans certaines régions du Québec, les ratons laveurs peuvent être porteurs de la rage, de la maladie de Carré ou de la gale, mais aussi de parasites (infection à parvovirus, leptospirose). Selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments, la rage est également transmissible à l’homme par la salive. 

Étant donné les risques de transmissions de maladies ou d’infections en cas de contact avec un raton laveur, nous vous recommandons de faire appel à un service d’extermination professionnel pour la capture et la relocalisation de ce mammifère. Communiquez avec nous dès aujourd’hui!

Une réalisation de Triomphe marketing et communication