Mouches domestiques

La mouche domestique est la variété la plus commune, que ce soit en zone urbaine ou rurale.  Sa taille varie entre 4 mm et 7,5 mm de long. Ces mouches sont problématiques étant donné qu’elles sont connues pour être un vecteur de transmission d’une multitude de pathogènes, comme le choléra, la salmonelle, la dysenterie bacillaire, l’E. coli, certains streptocoques et plusieurs vers parasites.

Une mouche domestique peut pondre de 350 à 900 œufs au cours de sa vie. Ces oeufs peuvent éclore en 8 à 20 heures, selon la température. La maturité est atteinte entre 3 et 7 jours. Les larves peuvent migrer sur de longues distances pour trouver un endroit propice à leur transformation en pupe. Dans certains cas, elles peuvent parcourir plusieurs dizaines de mètres. Par conséquent, la présence de larves à un site en particulier n’indique pas nécessairement le lieu principal d’infestation. C’est pourquoi une inspection en profondeur du bâtiment s’impose.

Développement et moeurs

Les mouches domestiques sont actives le jour et dorment la nuit. Si elles se trouvent à l'intérieur d'un bâtiment lorsqu'il fait sombre, elles ont tendance à se concentrer sur les toits, les poutres et les câbles. À l'extérieur elles se déplacent vers le feuillage et se repose dans les buissons et les arbres. 

La mouche domestique est fortement associée aux humains et les accompagne à travers le monde depuis la nuit des temps. On pense qu'elle le fait en raison des matières organiques et des déchets produits par les humains.  

Ces mouches sont omnivores et se nourrissent de pratiquement tout, du nectar des plantes à la sève et même au sang des animaux. Pour se nourrir la mouche déroule sa langue et aspire le liquide. Lorsqu'elles sont des larves, elles se nourrissent de matières organiques en décomposition telles que les excréments et la viande.

Prévention

Voici quelques conseils à suivre afin de prévenir une infestation de mouches domestiques: 

  • Nettoyez régulièrement les espaces où il pourrait y avoir des sources de nourriture (sols, tables, comptoirs, etc.) 
  • Évitez d'accumuler les déchets et sortez régulièrement les poubelles 
  • Placez des moustiquaires sur vos fenêtres et portes
  • Conservez vos aliments dans des contenants bien fermés (spécialement les fruits, les bonbons, la viande, etc.) 
  • Cuisinez avec les fenêtres fermées
  • Ne laissez pas d'assiettes avec des traces de nourriture dans la cuisine et rangez les ustensiles propres dans des endroits fermés, tels que les armoires et les tiroirs, auxquels les insectes n'ont pas accès.
  • Prenez des précautions particulières si vous pensez être absent pendant une période prolongée.

Recommandations

En cas d’infestation, une étude adéquate et exhaustive du site est nécessaire afin d’établir l'origine de l'infestation et d'identifier les conditions d'hygiène sanitaire qui permettent la multiplication des mouches.

Lorsque les mouches infestent une propriété, la mise en place d'une stratégie de contrôle et d’élimination est nécessaire. Ce programme de contrôle doit inclure des mesures hygiéno-sanitaires, des techniques d'exclusion, des larvicides, des pièges, des appâts, etc. 

Se débarrasser des mouches domestiques est un travail complexe qui nécessite une connaissance de la biologie et du comportement de l’insecte, une analyse complète du lieu et de ses environs, et la participation des occupants du lieu.

Pour que les résultats obtenus soient satisfaisants, durables, économiques et prennent en compte la préservation de l'environnement, n’hésitez pas à contacter V Extermination.

Nos techniciens chez V Extermination sont formés et aptes à vous donner des réponses et des solutions de gestion parasitaire si vous êtes aux prises avec une infestation de mouches. Communiquez avec nous dès maintenant pour une évaluation.

Une réalisation de Triomphe marketing et communication