Attagènes des tapis

Les attagènes ou anthrènes des tapis sont de petits coléoptères dont la taille varie entre 3,3 mm et 5,5 mm à leur stade adulte. Les larves sont étroites et longues, et elles ont une touffe de poils au bout de l’abdomen. Elles mesurent environ 12,5 mm et sont de couleur brune ou noire.

Les larves d’attagènes sont le principal problème, étant donné leurs besoins de s’alimenter de sources riches en protéines, qu’elles trouvent dans de nombreux endroits de la maison. Qui plus est, le contact avec les poils des larves d’attagènes est irritant et peut causer des dermatites, lesquelles sont parfois confondues avec des apparitions cutanées dues à la punaise de lit.

Développement et moeurs

Les attagènes femelles pondent une cinquantaine d’œufs qu’elles déposent sur du matériel qui pourra ensuite servir de nourriture aux larves. Par exemple, on les retrouve derrière les plinthes où la matière organique s’accumule avec les années, dans les conduits d’air chaud du système de chauffage où il se produit constamment un amas de poussière dans les greniers. Les aliments secs pour animaux, la laine, les grains entreposés et les épices sont également des sources alimentaires et des abris potentiels pour les larves d’attagènes qui s’y développeront ensuite. Tout produit d’origine animale et végétale tel que les fibres de laine, de coton et les poils d’animaux accumulés dans un endroit à faible taux d’humidité représentent une cachette possible pour les larves.  La durée du stade larvaire repose sur différents facteurs incluant entre autres l’abondance de nourriture adéquate pour leur développement et la température ambiante. Il peut s’écouler deux à trois mois avant que les larves d’attagènes se transforment en pupes, période pendant laquelle elles peuvent infester des endroits inopportuns et percer des trous dans des tapis ou dans des textiles de fibre organique.

Prévention

  • Passer souvent l’aspirateur ou le balai.
  • Aérer régulièrement les vêtements et les couvertures.
  • Porter attention à la nourriture des animaux de compagnie.

Recommandations

  • Si des larves d’attagènes sont retrouvées dans des vêtements, un lavage à l’eau chaude savonneuse vous débarrassera des intrus. Une inspection de l’endroit où le vêtement a été trouvé sera de mise.
  • Passer l’aspirateur dans tous les coins et racoins où des fibres textiles, des aliments et de la poussière peuvent s’accumuler, tuant de ce fait les attagènes qui pouvaient s’y cacher et aspirant les œufs. N’oubliez pas de sceller et de jeter le sac ensuite.

En cas d’infestation sérieuse, communiquez avec une succursale V Extermination près de chez-vous pour une intervention sécuritaire et un traitement garanti.