Fourmis charpentières

Les fourmis charpentières vivent en société au sein d’une fourmilière où règne une stricte organisation hiérarchique. On trouve ainsi des reines, des ouvrières et des mâles possédant chacun un rôle et une physionomie différents. La reine se distingue comme l’insecte le plus gros de la fourmilière, tandis que les ouvrières ont une morphologie qui varie selon leur fonction. Par conséquent, il est compliqué d’identifier l’espèce de fourmi qui infeste votre maison en se fiant uniquement à la taille.

Développement et moeurs

Chez les fourmis charpentières, il n’y a qu’une reine par colonie. Tout commence par un envol massif d’adultes sexués qui s’accoupleront en vol, qu’on appelle un « essaimage ». Après l’accouplement, la femelle maintenant reine perd ses ailes et cherche l’endroit idéal pour pondre ses premiers œufs : un arbre mourant, une souche en décomposition, ou parfois à l’intérieur d’un bâtiment. Il est important de mentionner que les fourmis charpentières ne sont pas xylophages, elles ne mangent pas le bois. Elles creusent plutôt des galeries pour y créer une colonie, principale ou satellite (donc sans reine).

Afin que la colonie atteigne sa pleine maturité, il faut attendre au minimum trois ans. Elle est alors constituée d’au moins 2000 fourmis ouvrières. La reine commence à engendrer, à chaque fin d’été, des insectes sexués et ailés qui seront, à leur tour, destinés à fonder une nouvelle colonie.

Les fourmis charpentières creusent alors leurs nids dans des endroits propices à leur expansion comme un panneau d’uréthane isolant ou une pièce de bois dont la densité a été affectée par l’humidité, facilitant le forage de galeries dans cette dernière.

Une maison peut être infestée de quatre manières par des fourmis:

  • Une reine arrive dans votre maison et fonde une nouvelle colonie;
  • Une colonie ou une partie d’une colonie migre à la suite d’un stress majeur;
  • Du matériel contenant des fourmis, comme du bois de chauffage, est introduit dans la maison;
  • Un nid satellite se forme, sans reine. Il s’agit d’ailleurs de la cause la plus fréquente au Québec.

Recommandations

  • Faire un bon dépistage pour découvrir l’endroit où est le nid de fourmis.
  • Modifier les conditions qui favorisent la prolifération de fourmis charpentières; dont éliminer tout bois pourri ou infesté autour du bâtiment.
  • Remédier s’il y a lieu aux problèmes reliés à l’infiltration d’eau, car cela endommage les structures de bois.
  • Conserver les aliments dans des contenants scellés en cas d’infestation.
  • Si les fourmis viennent de l’extérieur pour s’alimenter dans le bâtiment, une intervention extérieure saisonnière peut résoudre la situation. Dans le cas d’une présence de fourmis dans votre maison, un plan prenant en compte l’environnement et la sécurité des habitants sera établi avec vous par un technicien V Extermination. Communiquez avec nous dès maintenant pour une estimation gratuite.