Punaises de lit

Les puces ou punaises de lit, qui avaient presque disparu de la majorité des pays industrialisés, ont fait un retour en force en se cachant dans les bagages des gens qui voyagent à travers le monde. Elles ont commencé à se répandre au Québec, essentiellement en milieu urbain, puis de plus en plus dans le reste de la province avec le tourisme, le transport, le commerce et les déménagements.

Les punaises de lit ne transmettent pas de maladies aux humains. Toutefois, en plus des démangeaisons et des lésions causées par leurs piqûres, les punaises de lit peuvent provoquer des problèmes de sommeil, d’anxiété et diminuer grandement la qualité de vie des personnes qui en sont victimes. Certaines personnes vont jusqu’à s’isoler, accablées par un sentiment de honte, en associant faussement la présence de ces indésirables à la malpropreté. De plus, comme les punaises de lit peuvent se propager rapidement dans un secteur à forte densité de population, elles constituent un problème qui peut affecter plusieurs personnes en une très courte période de temps.

Les punaises de lit ont un corps ovale aplati dépourvu d’ailes et mesurent 4 mm à 7 mm de long et sont brunâtres. On distingue trois stades dans le cycle de développement de la punaise : l’œuf, la nymphe et l’adulte. De couleur blanche, l’œuf mesure environ 1 mm de long. La nymphe a le même aspect que la punaise adulte, mais elle est plus petite et est de couleur jaune-blanc. Le développement complet, du stade de l’œuf à celui d’adulte, prend autour de six semaines. Les punaises de lit se retrouvent généralement dans les chambres à coucher où elles se nourrissent du sang des dormeurs durant la nuit. Un repas de sang dure de 10 à 15 minutes chez les punaises adultes. Elles le digéreront ensuite pendant une période de quatre à sept jours. Pendant ce temps, la punaise se cache surtout au pourtour du matelas et du sommier. Selon le degré d’infestation, on les retrouve aussi cachées dans les fissures des murs, du sol et du mobilier, derrière les tableaux et sous le papier peint; les œufs et les nymphes peuvent également se trouver dans ces cachettes. Les adultes peuvent survivre jusqu’à un maximum d’un an sans repas de sang, dans des conditions optimales.

Cela ne signifie PAS qu’elles passeront un an sans s’alimenter si elles sont en présence d’hôtes sur une base régulière. Si une source de nourriture (sang humain ou d’animaux) est disponible, les punaises de lit s’y nourriront. Il a été fréquemment observé dans des complexes d’habitation que les punaises privées de nourriture à la suite d’un déménagement du résident migrent vers un autre appartement et que ce logement soit infesté par la suite.

Donc, les punaises de lit s’éloigneront peu de leur hôte si elles peuvent s’alimenter fréquemment. Par conséquent, lorsque les punaises sont présentes dans une seule pièce avec des personnes qui y dorment régulièrement elles auront tendance à demeurer sur place. Par contre, s’il y a infestation importante, elles peuvent aussi migrer vers d’autres pièces. Comme elles n’ont pas d’ailes, elles se déplacent en marchant.

Prévention

  • En tout temps, évitez de récupérer les matelas, les meubles rembourrés ou le mobilier de chambre laissé sur le bord de la rue. Ceux-ci peuvent facilement héberger des punaises de lit. Inspectez aussi méticuleusement tous les meubles d’occasion.
  • Si vous déménagez dans un immeuble, essayez de vous informer auprès du propriétaire, du concierge ou des locataires s’il existe une politique de gestion ou un plan d’action concernant les punaises de lit. Il est préférable d’emménager dans un immeuble où un tel plan d’action a été mis en place, qu’il y ait eu ou non des punaises dans le passé. Dans certaines municipalités, la punaise de lit est un insecte à déclaration obligatoire. Renseignez-vous à ce sujet.
  • Avant de signer un contrat avec des déménageurs ou avec une agence de location de véhicules, informez-vous au sujet des mesures qu’ils prennent à l’égard des punaises de lit. Offrent-ils des couvertures propres pour le transport? Sinon, apportez les vôtres. Procèdent-ils au nettoyage systématique de leur camion en cours de journée? Sinon, vérifiez bien le camion avant d’en prendre possession.
  • Une fois dans votre nouveau logement, passez l’aspirateur partout avant de rentrer vos meubles ou d’autres objets. Jetez les sacs d’aspirateurs à l’extérieur dans des poubelles fermées. Vérifiez les plinthes (moulures) au bas des murs, les plinthes électriques et les autres endroits où peut se cacher un petit insecte qui a la forme et la taille d’un pépin de pomme aplati. Regardez dans les chambres à coucher autour des prises électriques et le long des moulures pour des excréments de punaises. Entrez en communication avec votre propriétaire immédiatement en cas de doute, vous éviterez ainsi de paraître responsable de l’infestation.
  • Dans les immeubles, les condos ou les appartements, les punaises de lit peuvent voyager d’un logement à l’autre : soyez vigilant les premières semaines!

Recommandations

COMMENT LES DÉTECTER?

  • À l’hôtel, ne déposez pas vos bagages sur le plancher ni sur le lit : rangez-les dans le bain ou sur un support à bagages.
  • Vérifiez le lit : le matelas, si possible le sommier, les fermetures à glissière, les coutures, le capitonnage du rembourrage, derrière et autour de la tête de lit. Ne cherchez pas uniquement des spécimens visibles, des excréments de punaises ressemblants à de petits points d’encre groupés peuvent être également apercevables et indiquer qu’il y a ou qu’il y a eu une infestation. (Si les taches deviennent brun-rouge en les frottant avec un chiffon humide, il est probable que ce soit des excréments de punaises);
  • Vérifiez les meubles et les murs : le châssis des meubles et le rembourrage, à l’aide d’un objet ayant un coin dur comme une carte de crédit.
  • Vérifiez derrière les peintures, les affiches, les photos, les miroirs ainsi qu’autour des moulures, des boiseries, des plinthes et des encadrements de fenêtres.
  • Vérifiez les craques dans le plâtre et le papier peint qui se décolle.
  • Regardez de très près les prises électriques, les interrupteurs de lampe, les téléphones et les horloges ainsi que la moquette et les tapis, surtout autour des lits.

J’AI DES PUNAISES DE LIT, QUE DOIS-JE FAIRE?

Surtout, NE JETEZ RIEN. Tout objet peut être débarrassé de punaises de lit, d’une façon ou d’une autre.

N’APPLIQUEZ AUCUN INSECTICIDE VOUS-MÊME! En plus de représenter un risque pour votre santé et celle de vos proches en cas de mauvaise utilisation, la plupart des pesticides disponibles sur le marché ont un effet répulsif. Cela signifie que malgré leur efficacité instantanée sur les punaises traitées directement, le produit dégage des vapeurs suffisamment puissantes pour repousser les autres punaises dans des endroits plus éloignés Elles s’installeront alors dans des endroits où on ne les retrouverait normalement pas, compliquant du coup l’intervention du technicien en gestion parasitaire.

Si vous trouvez ne serait-ce qu’une seule punaise de lit, communiquez avec nous. Sachant qu’une punaise de lit femelle ayant été fécondée une seule fois dans sa vie peut par la suite pondre jusqu’à 350 œufs dans le cours de sa vie, il faut intervenir sans tarder pour contenir et éradiquer l’infestation.

Nos exterminateurs vous donneront des conseils adaptés à votre situation pour vous préparer à l’intervention, qui est une procédure de traitement sécuritaire, ciblée et environnementalement responsable pour vous débarrasser de ces visiteurs inopportuns.

LE TRAITEMENT A ÉTÉ FAIT, ET MAINTENANT?

  • Évitez de vous installer dans une autre chambre. Vous aurez sans doute envie de le faire, mais les punaises de lit qui auront survécu au traitement vous suivront peut-être dans l’autre pièce, ce qui pourrait causer une nouvelle infestation. L’insecticide ayant un effet résiduel, les punaises qui sortiront de leurs cachettes entreront en contact avec le pesticide et mourront. Les spécimens fraichement éclos sont très vulnérables, et mourront rapidement au contact du produit, ce qui vous assure une interruption du cycle de vie et de reproduction de l’insecte. Continuez plutôt à occuper la même chambre en inspectant soigneusement et fréquemment la pièce afin de repérer toute punaise de lit encore vivante. Faites confiance à l’expertise de nos techniciens, et n’hésitez pas à communiquer avec nous en cas de questions.
  • Enveloppez matelas et sommier dans des housses à fermeture éclair recommandées par les entreprises qui fournissent des produits permettant de prévenir les allergies. Recouvrez la fermeture éclair de ruban adhésif, car les punaises pourraient se faufiler à travers. Tant que la housse demeure intacte (sans trou ni déchirure), les punaises de lit ne pourront pas vous atteindre pour vous piquer, et elles mourront éventuellement. Il est conseillé de garder le matelas ainsi recouvert pendant un an.
  • Utilisez des draps blancs ou de couleurs pâles. Il sera ainsi plus facile de repérer les punaises de lit.
  • Passez l’aspirateur chaque jour, pendant quelques semaines après le traitement, même si vous ne voyez plus de punaises de lit. Jetez immédiatement le sac de l’aspirateur à la poubelle, comme vous l’avez fait avant et pendant le traitement.
  • Faites des inspections régulières afin de déceler la présence de punaises de lit.